Jeuxdecasino Casinos en Ligne

Un agent du FBI pari au casino avec des fonds publics

Sommaire
Gilles Sade
par Gilles Sade
Un agent du FBI detourne des fonds publics pour jouer au casino

L’histoire dont il est question n’est pas commune, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est à tel point qu’il ne serait pas étonnant qu’elle inspire un de ces jours un scénario de film hollywoodien. Il s’agit ni plus ni moins d’un agent du FBI en exercice ayant détourné des fonds publics pour jouer au casino. Alors que s’est il vraiment passé au cours de cette incroyable affaire dont quasiment seuls les Etats Unis ont le secret ? Les réponses dans cet article.

Résumé de l’affaire

Les faits remontent à l’année 2017 aux Etats Unis. Un agent du FBI du bureau de New York âgé de 40 ans et nommé Scott Carpenter est envoyé à Las Vegas dans le cadre d’une mission d’infiltration. Il est également accompagné de trois autres agents lors de cette mission mais il semble que seul Scott Carpenter soit impliqué dans la suite des événements.

Bien que la mission se déroule à Las Vegas, rien n’a filtré concernant les détails de cette infiltration. Par conséquent rien ne permet d’affirmer avec certitude que cette mission avait quoi que ce soit à voir avec les casinos de Las Vegas ou le monde du jeu. En revanche, ce qui est certain, c’est que Scott Carpenter s’est rendu au casino et à priori, ce n’était pas pour des raisons professionnelles.

Il semblerait qu’en dehors de ses heures de travail (ou pas d’ailleurs) l’agent du FBI se trouve également être un amateur de jeux, de Blackjack pour être précis. Jusqu’ici, rien d’incroyable ou de répréhensible, sauf lorsque le principal intéressé joue de l’argent public mis à sa disposition par l’Etat fédéral (le FBI). Ainsi, ce sont au total, pas moins de  13 500$ de fonds publics qui ont été dépensés par l’agent Scott Carpenter à une table de Blackjack dans la salle VIP d’un casino de Las Vegas. Le nom de l’établissement de jeu concerné n’a en revanche pas filtré jusqu’à ce jour.

Les suites judiciaires de cette affaire

Bien évidemment l’utilisation d’une somme de 13 500 dollars de fonds publics dans un casino ne passe pas totalement inaperçue. Ainsi, le principal intéressé n’a pas tarder à devoir s’expliquer au sujet de cette dépense incongrue devant la justice. L’affaire suit son cours depuis 2017 et refait surface au mois de février 2022.

La justice semble bel et bien avoir rattrapé l’agent et joueur de Blackjack. C’est ainsi  que le 23 février 2022 le département de justice de l’État du Nevada a annoncé publiquement la comparution en justice de Scott Carpenter la veille (le 22 février 2022). Lors de son audition, l’agent du FBI a immédiatement plaidé coupable devant la cour fédérale présidée par le juge Gloria M. Navarro  pour les faits qui lui sont reprochés. Une stratégie recommandée par son avocat Paul Fishman qui mise également sur les nombreuses années de service (aussi bien au FBI que dans l’armée américaine) jusqu’ici sans fausse note de l’agent Scott Carpenter pour obtenir la clémence du juge et de la cour.

Il est notamment fait mention du fait que l’accusé a immédiatement prévenu ses supérieurs hiérarchiques et pris des dispositions afin de rembourser les sommes dues. La défense s’appuie également sur des problèmes de dépendance à l’alcool ayant pu avoir une influence sur la conduite de l’accusé.

Si la justice se montre clémente, Scott Carpenter et son avocat Paul Fishman espèrent obtenir une peine probatoire. En théorie, la loi fédérale prévoit une peine de prison pouvant aller jusqu’à un an. En réalité, cela aurait pu être bien pire si le chef d’accusation de “haute trahison” avait été retenu. Car théoriquement la loi fédérale américaine considère le détournement de fonds publics au delà de 1000 dollars comme un acte de trahison qui est lui passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison et 250 000 Dollars d’amende.

Fort heureusement pour Scott Carpenter, ce type de chef d’inculpation ne devrait pas être retenu. Il est désormais quasiment acquis que l’agent se verra infliger une peine de probation obtenue dans le cadre d’un accord de plaidoyer. La décision finale est quoi qu’il en soit désormais entre les mains du juge fédéral Gloria M. Navarro qui rendra son verdict final  le 18 mai 2022.

Plus d'articles

France jeux d'argent Anj
Record historique : 13,4 Mds € de revenu brut des jeux en France en 2023, selon l’ANJ
mai 2024 | par Maxime Cesaire
Lire plus
Pays basque casino Hendaye
Le Casino d’Hendaye, tournois de poker au coeur du Pays Basque
mai 2024 | par Gilles Sade
Lire plus
Gamification casino en ligne
La Gamification dans les casinos en ligne
mai 2024
Lire plus

Souscrivez à la newsletter! Recevez des bonus en exclusivitée..

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les derniers bonus et promotions en exclusivité.

Pour tout autre sujet, n’hésitez pas à nous contacter !