Maxime Cesaire
par Maxime Cesaire
corona slot

Depuis quelques semaines, le coronavirus est au cœur de l’actualité partout à travers le monde. Si certains magasins ont déjà profité de la situation pour proposer des offres promotionnelles d’un goût douteux (destockage de masques, bière Corona offerte pour tout achat…), les casinos en ligne ne sont pas en reste. Dernière nouveauté en date ? Un bonus «Corona-free» spécifiquement dédié aux joueurs hollandais. Pour profiter d’une meilleure exposition, tout semble bon à prendre ! 

Un premier avertissement

À l’heure où les casinos en ligne ont le vent en poupe, le bonus «Corona-free» vise sans doute à attirer de nouveaux joueurs en surfant sur un mot-clé très recherché sur Internet. Le jeu de mot «Corona-free» (sans Corona) se veut certainement rassurant en précisant aux joueurs, si besoin en est, que le jeu fait partie des activités sans risque dans un contexte extrêmement tourmenté. Bonnes intentions ou opération marketing maladroite, la sanction, elle, ne s’est pas faite attendre. La Kansspelautoriteit (KSA), le régulateur de jeux néerlandais, a rapidement qualifié ces abus d’inacceptables dans un avertissement public émis par le directeur René Jansen. 

Ni amende, ni sanction pour le moment mais les dérives de ce type, bien que rares, sont désormais scrutées de très près ! Quant à savoir si le ou les sites concernés appartiennent au même groupe ou à des firmes différentes, aucun n’a pour le moment été clairement identifié. 

Casinos terrestres et jeux illégaux

corona casinoFace à l’épidémie qui progresse sur leur territoire, là où la plupart des pays comme la France, la Belgique ou l’Italie se sont repliés derrière le confinement, les Pays-Bas ont opté pour une stratégie bien particulière. Si les écoles, les bars, les restaurants, les maisons closes ou les coffee shops ont tous fermé leurs portes depuis le 16 mars, aucune restriction de circulation n‘a pour le moment été mise en place. Ici, on vit et l’on se promène encore librement et l’on considère plutôt qu’une large diffusion du coronavirus permettrait de favoriser l’immunité de chacun pour lutter ainsi au mieux contre la pandémie. Le confinement à l’inverse ne servirait qu’à reporter à plus tard une crise de toute manière incontournable. Une théorie défendue un temps par le Royaume-Uni, depuis revenu sur sa décision avec l’annonce d’un confinement général faite le 23 mars par le premier ministre britannique Boris Johnson.

Conséquence directe ou indirecte, au lendemain de l’annonce, tous les casinos terrestres hollandais fermaient leurs portes jusqu’à la mi-avril minimum. Ce qui rend la situation délicate ici, c’est qu’aucun casino en ligne n’est pour le moment autorisé à opérer aux Pays-Bas. Autrement dit, les plateformes en ligne restent illégales dans le pays et ne laissent aux amateurs qu’un choix risqué pour s’adonner à leur activité favorite. De quoi se demander pourquoi le bonus en ligne «Corona-free» ciblait particulièrement le public néerlandais. Lancement officiel des casinos en ligne attendu pour le milieu de l’année 2021 mais d’ici là, patience !

Plus d'articles

Les casinos de la Côte Basque et des Landes à ne rater sous aucun prétexte
Les casinos de la Côte Basque et des Landes à ne rater sous aucun prétexte
20 June 2024 | par Gilles Sade
Lire plus
Gambling school ou l’Académie des jeux d’argent
Gambling school ou l’Académie des jeux d’argent
16 June 2024 | par Maxime Cesaire
Lire plus
Pas de jeux d’argent avant 21 ans
Pas de jeux d’argent avant 21 ans
13 June 2024 | par Gilles Sade
Lire plus

Souscrivez à la newsletter! Recevez des bonus en exclusivitée..

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les derniers bonus et promotions en exclusivité.

Pour tout autre sujet, n’hésitez pas à nous contacter !