Macao, la fin de l'eldorado des casinos ?

  1. JeuxDeCasinoEnligne 
  2.  Blog 
  3.  macao fin eldorado
par Gilles
| 28/01/2023
 

Serait-ce le clap de fin pour l’une des destinations phares des jeux de casino ? Si c’est encore un peu tôt pour l’affirmer de façon définitive, il semble bel et bien que l’âge d’or de Macao se situe davantage derrière lui que devant. Une tendance qui se confirme avec les derniers signaux envoyés par les principaux acteurs de Macao, à savoir les casinos qui ont commencé à massivement déplacer leurs fonds vers d’autres contrées. Que nous dit cette tendance de fond ? Est-ce la fin de Macao ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Meilleurs casinos - Avril 2024

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
 

 

Macao, le Las Vegas de l’Asie (et même plus)

Macao, comme son nom le laisse aisément penser, à des origines remontant à la colonisation portugaise du milieu du XVIe siècle. Depuis le 20 décembre 1999, Macao revient totalement dans le giron chinois avec un statut de région administrative spéciale. C’est d’ailleurs ce statut qui a rendu possible un tel essor de l’industrie du jeu à Macao, en effet celui-ci est strictement interdit en Chine continentale. L’ouverture aux investissements de groupes étrangers en 2002 fut un coup d’accélérateur magistral pour la ville. Macao devint ainsi en moins d’une décennie la destination numéro 1 en termes de jeux de casino. Celle-ci devance même largement Las Vegas au milieu des années 2010. Les casinos de Macao afficheront par exemple un CA record de 33 milliards d'euros en 2013. Mais au-delà des sommes engrangées, ce qui laisse pantois, ce sont les taux de croissances annuelles absolument vertigineux en faisant +  18,6 % en 2013, ou carrément + 42 % en 2011. 

Macao en perte de vitesse

Comme il en était fait mention dans le paragraphe précédent, rien ne semblait pouvoir arrêter ou même ralentir la folle ascension de Macao il y a encore à peine moins de 10 ans. Mais depuis peu, la machine semble s’être enrayée. C’est à tel point que les opérateurs, y compris ceux fraîchement débarqués à Macao, quittent déjà le navire. Les 2 raisons principales expliquant ce changement de paradigme soudain sont à chercher du côté des restrictions sanitaires, mais aussi d’un changement de la législation encadrant les jeux d’argent. Concernant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, si dans un premier temps le monde entier a été impacté, la Chine n’a par la suite pas suivi le mouvement général de levée des restrictions. En tout cas de façon beaucoup timide et surtout tardive. S’ajoute à cela une nouvelle législation plus restrictive pour l’industrie du jeu qui s’appliquera dès le mois de janvier. Celle-ci prévoit notamment la réduction du nombre de casinos à Macao ainsi qu’une limitation du nombre de machines à sous (12 000 au total) et des jeux de table (6000 au total).  Pour avoir un ordre d’idée de ce que ce plafonnement représente, en 2019, Macao comptait par exemple entre 17 et 20 000 machines à sous. Il n’en fallait pas plus pour que nombre d’opérateurs (surtout étrangers) commencent à plier bagages. Une très légère éclaircie a tout de même été entre-aperçue dernièrement avec la réouverture (partielle) de Macao aux groupes de touristes. Cette annonce aura suffi à donner un coup de fouet bienvenu aux actions des casinos de Macao après près de 3 ans de fermeture totale au monde. Reste maintenant à voir si cela suffira à relancer l’activité plus que moribonde de l’industrie du jeu à Macao. L’inversion des mouvements de capitaux vers de nouvelles destinations comme Singapour ou Manille semble à ce stade assez improbable. Les paris restent néanmoins ouverts !

Blog & Actualités

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les meilleures offres de bienvenue des nouveaux casinos
et ne manquez aucun bon plan pour jouer en ligne!

En vous inscrivant, vous confirmez avoir plus de 18 ans.